Les installations du CERN (acronyme du Centre europĂ©en de la recherche nuclĂ©aire) occupent neuf communes rĂ©parties entre la Suisse et la France, sur un terrain qui leur a Ă©tĂ© attribuĂ©, après la Seconde Guerre mondiale, pour Ă©tudier les utilisations pacifiques de l’Ă©nergie nuclĂ©aire. Le CERN, qui dĂ©pend directement de la CommunautĂ© Économique EuropĂ©enne, est financĂ© par ses États membres. Le projet des 774 qui prĂ©sente ce livre nĂ© d’une opĂ©ration expĂ©rimentale qui prĂ©tendait ouvrir les portes Ă  des membres d’autres pays qui, normalement, ne travaillent pas pour le CERN et hĂ©bergent la direction de l’organisation (du cĂ´tĂ© français), des utilisations administratives et laboratoires qui contrĂ´lent les accĂ©lĂ©rateurs de particules nuclĂ©aires de l’Union europĂ©enne. Le bâtiment rĂ©interprète la nature atomique de la matière Ă  partir de sa forme. C’est drĂ´le comme le projet a durĂ© deux ans, le travail deux autres et il nous a fallu deux ans pour faire le livre. Avec des textes de Rolf-Dieter Heuer, le directeur du CERN, Jorge Wagensberg, Richard Ingersoll et les auteurs du bâtiment, Francesco Soppelsa et Octavio Mestre. Photographie de Jordi BernadĂł.