Propre publication
2016
Fundamental Particles

BAT 774 at CERN. 

Le livre parle du besoin d’internationalisation et des besoins du CERN (acronyme du Centre Européen de la Recherche Nucléaire), une organisation qui occupe neuf communes réparties en Suisse et en France. Le projet 774 se compose d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée et de deux étages supérieurs et est destiné aux laboratoires, aux bureaux de direction et à l’auditorium. Orienté vers le paysage, il est situé en face du Centre de contrôle du CERN (CCC) et il a la vocation à devenir son bâtiment phare. La version finalement construite nait du bâtiment comme une suite de volumes superposés, dans une interprétation singulière de l’anagramme du CERN. C’est cette anagramme de cercles et de particules dans toutes les directions de l’espace qui nous a inspiré pour générer un trou central (le vide du porche est une métaphore du vide de la matière) autour duquel établir les différentes ailes dans toutes les directions (disons que l’espace est , pour un architecte, disons le terrain disponible ou le bâtiment à réhabiliter, selon les cas). 

Le projet vise ainsi à réinterpréter la matière… Les physiciens travaillent à découvrir ses lois internes, mais les architectes aussi, quoique de manière différente, puisque nous travaillons à la fois avec la matière (l’élément bâti) et avec le vide (l’espace résultant)… Et avec la lumière, qui finit par tout inonder… Les silences, en musique, sont aussi importants que les sons, car ils marqueront le temps… Il ne faut pas oublier que, comme l’a dit de la Sota, si la musique est l’air qui sonne, l’architecture est l’air dans lequel nous vivons. De la même manière que Max Planck a établi que les électrons se déplacent autour du noyau sur certaines orbites et, seulement lorsqu’ils changent d’orbite, ils libèrent de l’énergie, de la même manière que cela se produit lorsque nous montons et descendons des escaliers, changeons d’étage, en marchant à travers un immeuble. La forme finale aurait pu être celle-ci ou bien d’autres, qui n’est pas si éloignée des orbitales préconisées par Niels Bohr. L’architecture n’est pas seulement un jeu, mais aussi un défi (je découvre qu’il y a un jeu de mots en français entre, jeu et enjeu, entre jeu et défi, puisque ce rapport a d’abord été rédigé en français et, seulement plus tard, traduit en espagnol et vers l’anglais)…

Publications similaires
Entre(vues) Architectural

Entre(vues) Architectural

Le livre rassemble quelques-unes des séries d'interviews publiées dans le magazine t18 qui cherchent à approfondir la relation entre l'architecture et d'autres disciplines frontalières pour voir...

lire plus
Octavio Mestre Arquitectos
adresse

Passeig de Sant Joan 84, Pral. 1ª

08009. Barcelone, Espagne

Contact

(+34) 934 577 338

(+34) 629 466 984

Copyright © 2022 Octavio Mestre Architectes Associés. Tous les droits sont réservés.